Éclairage : sports de combat et légitime défense

Pratiquer et maîtriser un sport de combat n’est pas un savoir anodin.
 
Vous envisager de pratiquer l’une de nos disciplines ou vous pratiquez déjà un sport de combat et vous vous demandez si vous pouvez, dans la rue ou chez vous, utiliser les techniques de ce sport de combat ou de cet art martial pour vous défendre contre un ou plusieurs agresseurs ?
 
Beaucoup de gens, pratiquant les sports de combat et les arts martiaux, pensent que s’en servir dans une telle situation est risqué ou même interdit car il n’y aurait pas légitime défense, et de ce fait, l’agresser deviendrait à son tour agresseur, encourant lui aussi des poursuites pénales.
 
La réalité est beaucoup plus complexe, et il est nécessaire pour répondre avec précision à cette question, d’étudier en détail les textes du code pénal qui établissent la légitime défense.
 
Ainsi, nous vous conseillons de regarder et d’écouter cette vidéo dans laquelle Me Lienard répond sur nombre de points, de droits et sur les règles légales du recours à la légitime défense.

 

quelques citations...

  • Ne cherche pas à anéantir ton ou tes adversaires, mais à contrôler d'abord ton agressivité puis à neutraliser celle de l'autre ou des autres.
  • Blesser un adversaire, c’est se blesser soi-même. Contrôler une agression sans infliger de blessure, c’est l’Art de la Paix.
  • Si l’on commence à se battre, il faut gagner. Mais se battre n’est pas le but, l’art martial est l’art de la paix, l’art de la paix est le plus difficile, il faut gagner sans se battre.
  • Quand la victoire serait ignoble et la défaite dangereuse, le plus sage est d'éviter le combat.
  • Conscient de sa puissance et de sa force, il fera tout pour éviter le combat si quelqu’un l’asticote.