... et quand l'homme découvrit le bâton...

Dès que l’homme a ramassé ou brisé une branche d’arbre est né le bâton.
Cet objet naturel en bois a donc tout de suite prolongé le bras de l’homme dans des usages primitifs et des pratiques utilitaires (recherche de nourriture, aide aux déplacements) comme dans des pratiques guerrières (chasse, défense).

Devenue arme, le bâton a rapidement connu des adaptations, voire des transformations donnant lieu à de véritables engins de guerre : gourdin, massue, lance, javelot…
Cependant, l’usage guerrier du bâton ne doit pas faire oublier qu’il s’est aussi imposé comme symbole du pouvoir, notamment religieux : sceptre, crosse… et comme élément de jeu : crosse, batte, club, canne ...

Culture Clubs de TéléNantes rend visite à la Savate Herblinoise - la canne de combat
 

La canne de combat
et le bâton

Ces deux disciplines utilisent des mouvements de frappe réalisés avec le côté de l’arme et non avec la pointe. Ce sont des coups qui tranchent, apparentés aux coups de taille du sabre sans les coups de pointe, dits d’estoc. Les règles techniques des coups et les surfaces autorisées respectent la méthodologie des techniques et le règlement d’arbitrage de la Canne de Combat et du Bâton. L’esprit qui anime ces disciplines dépend de la bonne application de ces principes.
 

COURS DE CANNE DE COMBAT, octobre 2015, La Sensive

 
 

du bâton à la canne jusqu'à leur codification

La Canne accessoire de mode, remplaçant les duels d’épées, a pris tout son essor au début du XIXème siècle où elle demeure un objet vestimentaire mais également de défense.
Elle est alors intimement liée à la pratique de la Savate et de l’Épée et c’est à partir de ce moment qu’elle va commencer à se codifier.
Sport ambidextre, les tireurs enchainent coups, sauts, fentes, voltes, esquives et parades dans des séries créatives afin d’essayer de toucher son adversaire.
 
Ils utilisent des armes en bois de châtaignier coniques et contondantes, mesurant 95 cm et pour une masse d’environ 110 grammes. Elle se tient à une main.
 
Les compétitions se font sous forme d’Assauts en plusieurs reprises où les deux tireurs s’affrontent, vêtus de protections dans d’un cercle de 9 mètres de diamètre, ils cherchent à vaincre en mettant le plus de touches à son adversaire.
 
Ce véritable Art martial français qui associe des techniques ludiques et efficaces, permet aux hommes, femmes, petits et grands qui le pratiquent de vite maitriser les quelques coups de bases.
Actuellement les formes de pratique de canne se diversifient. Outre la pratique compétitive d’autres formes apparaissent en fonction de la demande de nouveaux publics préférant ou alternant le loisir, l’entretien physique, l’autodéfense à la compétition sportive.
Conjointement à ces diversifications l’enseignement du bâton renaît de manière spécifique.
Elle prend aujourd’hui tout son essor: internationaux et championnats de France, d’Europe et du Monde.
La Canne de Combat (comme la Savate, le Chausson, la Boxe Française, la Lutte Parisienne...) fait aujourd’hui partie de notre patrimoine national.