La Savate Boxe Française

La Savate Boxe Française, sport de combat utilisant les percussions des pieds, est née en 1820 dans le faubourg parisien de la Courtille, elle s'appelait alors la "Savate" ou le "Chausson" lorsqu'il s'agissait d'enseignement militaire.

Vers 1830, après avoir étudié la boxe anglaise à Londres, Charles Lecour ajoute la technique des poings à celle des pieds et crée la Boxe Française.
 
En 1877, Joseph Charlemont (1839-1914) publie le premier livre technique de Boxe Française. En 1899, se déroule le combat historique de Charlemont (qui l'emporte) contre l'Anglais Jerry Driscoll, champion de boxe anglaise.
 
Vers 1900, la Boxe Française est enseignée dans l'armée, les écoles et les sociétés sportives. Elle devient un sport national.
 
Vers 1940, la discipline pieds-poings décline devant la concurence de la boxe anglaise professionnelle.
 
La fédération nationale de Boxe Française est créée en 1973, elle devient la Fédération Française de Boxe Française Savate et Discipline Associées en 1976.
 
Une Fédération Internationale de Boxe Française Savate est créée en 1985.
 
La Savate Boxe Française se distingue des autres disciplines pieds-poings par ses coups armés et le principe de parades-ripostes.
Selon le principe de base de ce sport, tout mouvement de Savate doit être à la fois éducatif et efficace.
 
Les pratiquants de savate boxe française sont appelés les "tireurs".